Le conseil de la semaine par Graziella : Comment retarder l’éjaculation précoce ?

23 Aug 2016

 

 

L’éjaculation précoce est encore de nos jours un sujet fort tabou, tant pour les hommes que pour les femmes. Elle apporte beaucoup de souffrance pour chaque membre du couple. L’homme remet en doute sa virilité, évite les rapports sexuels et cela renforce la peur de l’abandon. Pour la femme, il lui est difficile d’imaginer que l’éjaculation précoce est, en général, un problème personnel de l’homme. Souvent, elle pense qu’elle est à l’origine du trouble ce qui amène des inquiétudes sur ses propres capacités de séduction. L’éjaculation précoce véhicule beaucoup de préjugés.

 

Il faut savoir que l’éjaculation précoce touche ¼ de la population masculine. A partir de quel moment pouvons-nous considérer que l’on est éjaculateur précoce ?Certains parlent de 30 secondes, 1 minute, 2 minutes, … 15 minutes ; mais la moyenne est de 4.Cela signifie 4 minutes de va-et-vient dans le vagin. 30% des éjaculations précoces sont dues à des problèmes organiques. Je conseille pour ces 30% d’aller consulter leur médecin traitant ou un urologue, car prise à temps, l’éjaculation précoce se soigne ! Trop peu d’hommes osent en parler encore aujourd’hui.

 

Ces quelques petits conseils sont plutôt dédiés aux hommes ayant des problèmes d’éjaculation précoce liés à des troubles psychosomatiques, comportementaux, frustrations,…

 

L’éjaculation précoce peut être normale lorsque vous avez un/une nouv(eau)(elle) partenaire dans votre vie. Pour certains hommes, le changement de partenaire laisse place à un meilleur contrôle de leur éjaculation.

 

L’éjaculation précoce est fortement liée au stress, à un manque de connaissance de l’autre, à des conflits relationnels dans le couple. Elle peut être également normale lorsque vous êtes resté un long moment sans avoir de rapports sexuels.

 

C’est pourquoi, il faut être attentif à la notion de « contrôle » ou « absence de contrôle ». Variez les positions, changez d’endroit, sortez de votre lit et (de temps en temps) laissez le lead à votre partenaire qui pourra vous guider tout au long de votre relation sexuelle. Surtout, ne vous mettez pas la pression et ne cherchez pas la performance ! C’est un risque supplémentaire qui peut entraîner le problème d’éjaculation précoce.

 

Pour conclure :

  • Parlez-en dans votre couple

  • Apprenez à gérer votre stress au travers de différentes techniques. Je vous conseille vivement la méthode de relaxation de Jacobson.

  • Augmentez votre confiance en vous.

  • Masturbez-vous en solo avec du lubrifiant afin d’essayer de contrôler votre éjaculation. Le lubrifiant reproduira le même « contexte » que lorsque vous êtes dans le vagin de votre partenaire.

  • Augmentez votre fréquence sexuelle afin de retarder l’éjaculation précoce. 

  • Pratiquez le « STOP & GO », c’est-à-dire concentrez-vous sur vos sensations . Stoppez les va-et-vient et demandez à votre partenaire de contracter à l’aide de ses doigts au niveau du gland afin d’apporter une pression ferme.

  • Consultez votre médecin traitant ou urologue afin de vérifier qu’il ne faut pas une rééducation.

 

Voilà quelques petits conseils pour sortir de cette souffrance.En attendant, je vous souhaite beaucoup de plaisirs sexuels et soyez le plus heureux possible dans votre vie.

 

A bientôt.

 

Copyright ©Graziella Sciuto 2016

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le conseil de la semaine par Graziella : Pourquoi se marie-t-on encore aujourd’hui?

October 4, 2016

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags